Percez, creusez et vous verrez

By 29 avril 2019 avril 18th, 2020 Eveil et spiritualité

On se sent perdu quand on manque de repères

on se sent abandonné quand on est pas en paire
Rejeté quand on manque de pairs
Abîmé quand on manque de père
Pourtant, il y a des
Regards qui réparent
Des mots qui préparent
Des corps qui séparent
Des mains qui parrent

Et des lumières qui illuminent et nos vies et nos âmes
Et des phares qui guident et nos chemins et nos coeurs
Et des mers sur lesquelles il fait beaux de voyager
Et des pairs qu’il est bons de rencontrer…

Il n’y a pas de déterminisme que des destinations possibles.
Il n’y a pas de fatalités que des falaises possible à dépasser.
Il n’y a pas de pessimisme que de la pensée prête à consommer qu’il devient urgent, surement, de laisser de côté…
Le plus grand défi à relever peut-être.


Peggy

Leave a Reply